transcrire

transcrire [ trɑ̃skrir ] v. tr. <conjug. : 39>
• 1234; lat. transcribere, d'apr. écrire
1Copier très exactement, en reportant. copier, enregistrer. Transcrire un texte. « Il n'y en a pas un [de mes manuscrits] qu'il ne m'ait fallu transcrire quatre ou cinq fois » (Rousseau). « Vous vous occuperez, M. Paul et toi, de transcrire sur le registre d'entrées les cinq ou six affaires que nous avons pointées » (Romains). (fin XIXe) Effectuer la transcription de. Transcrire un texte grec en caractères latins. translittérer.
2Écrire (ce qui est oral). Transcrire un exposé, une interview. L'oral transcrit est beaucoup plus négligé que l'écrit.
3(1823) Opérer la transcription de (une œuvre musicale). Liszt a transcrit pour le piano des pièces d'orgue de Bach.
4Biol. Effectuer la copie de (un gène) en A. R. N. messager ( transcription, 4o ).
⊗ CONTR. Oraliser.

transcrire verbe transitif (latin transcribere, avec l'influence de écrire) Copier, reporter un texte par l'écriture : Transcrire un rapport dans un registre. Reproduire un mot, un texte à l'aide d'un système d'écriture différent : Faire transcrire en clair un message codé. Transcrire un mot chinois en caractères latins. Littéraire. Mettre très exactement par écrit des paroles, des idées, etc., telles qu'elles ont été conservées par la mémoire : Transcrire après coup une conversation. Changer l'instrument, la voix ou le groupe d'instruments pour lequel une œuvre a été écrite. ● transcrire (difficultés) verbe transitif (latin transcribere, avec l'influence de écrire) Conjugaison Comme écrire. Sens Transcrire / traduire. traduiretranscrire (synonymes) verbe transitif (latin transcribere, avec l'influence de écrire) Copier, reporter un texte par l'écriture
Synonymes :
Reproduire un mot, un texte à l'aide d'un système d'écriture...
Synonymes :
Littéraire. Mettre très exactement par écrit des paroles, des idées, etc....
Synonymes :

transcrire
v. tr.
d1./d Copier, reporter fidèlement (un écrit) sur un autre support. Transcrire un acte notarié.
d2./d Transposer (un énoncé) d'un code graphique dans un autre. Transcrire un livre en braille.
|| Transcrire phonétiquement: noter, écrire (un énoncé, une suite d'énoncés) en utilisant l'alphabet phonétique.
d3./d MUS Arranger (un morceau) pour un ou plusieurs instruments autres que celui ou ceux pour lesquels il a été écrit.

⇒TRANSCRIRE, verbe trans.
A. — 1. Reproduire très exactement, par l'écriture, ce qui a déjà été écrit. Synon. copier, enregistrer, recopier. Transcrire des inscriptions, une lettre, un manuscrit, des notes, des passages, des phrases, des scholies, un texte, des versets; transcrire littéralement, textuellement, mot à mot. Ce qu'il copiait lui semblait si absurde, qu'il en vint à transcrire ligne par ligne, sans songer au sens (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 407). Je me suis demandé cent fois, en transcrivant ces pages, si Justin avait réellement tenu le rôle de « meneur de jeu » qu'il semble s'attribuer dans toute la fin de l'ouvrage (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p. 10).
♦ [Avec un compl. prép. sur] Je me reproche de n'avoir pas, au jour le jour, transcrit sur un carnet spécial les phrases glanées au cours de mes lectures (GIDE, Journal, 1942, p. 157).
Transcrire qqc. à qqn. Transcrivez-moi ce cahier (Ac.). Je viens de lire une bonne phrase dans l'Émancipation (...). Je te la transcris (HUGO, Corresp., 1852, p. 72).
2. DR. ,,Reproduire par copie manuscrite la teneur d'un acte sur un autre document, généralement un registre`` (ROLAND-BOYER 1983). Synon. enregistrer. Transcrire un acte, des jugements. Transcrire un contrat sur le registre des hypothèques (Ac. 1835-1935). L'acte fut minuté par le maître clerc, revu par les hommes d'affaires des deux fiancés et transcrit définitivement sur un beau cahier de papier timbré où il ne manquait plus que les signatures (ABOUT, Nez notaire, 1862, p. 189). V. conservateur ex. du Code civil.
B. — Reproduire exactement par écrit à l'aide d'autres signes, d'un système de notation différent, d'un autre code. Transcrire du grec en caractères latins; transcrire en clair un message chiffré; transcrire un papyrus.
1. [Le compl. désigne un texte écrit ou prononcé] Les organes vocaux sont aussi extérieurs à la langue que les appareils électriques qui servent à transcrire l'alphabet morse sont étrangers à cet alphabet (SAUSS. 1916, p. 36). Tout cela sans écrire une seule formule, mais dans un langage si transparent et si précis qu'on peut immédiatement le transcrire en formules comme il vient d'être fait (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 207).
LING. [Le compl. désigne des paroles prononcées ou un texte enregistré sur un support sonore] ,,Faire correspondre terme à terme les unités discrètes de la langue parlée et les unités graphiques`` (Ling. 1972, s.v. transcription). Transcrire en alphabet phonétique. Un polytechnicien (...) qui se fait parfaitement comprendre et qui séduit son auditoire par son éloquence; une fois transcrit, son discours donne l'impression du décousu (Cl. BLANCHE-BENVENISTE, C. JEANJEAN, Le Fr. parlé, 1987, p. 152):
Si le français était une langue de sauvages, non fixée par l'écriture, un voyageur-linguiste, recueillant sur les lèvres des indigènes le présent du verbe aimer, le transcrirait ainsi: Jèm, tuèm, ilèm, nouzèmon, vouzémé, ilzém.
BALLY, Lang. et vie, 1952, p. 25.
2. INFORMAT. Recopier des données, avec ou sans changement de code, et les transférer (d'apr. LE GARFF 1975).
3. [Le compl. désigne un élément non ling., paysage ou mouvement] Comme Chardin, comme Vermeer, il [Poussin] transcrit la nature, mais il est loin de se soumettre à elle (MALRAUX, Voix sil., 1951, p. 296). Pour transcrire exactement la position des diverses articulations et les trajets accomplis, on exigera du chorégraphe: 1. la perception, rapide, précise et fidèle des formes; 2. certaines connaissances anatomiques (BOURGAT, Techn. danse, 1959, p. 37).
C. — Consigner par écrit ce qui a été prononcé, déclaré, souvent par un effort de mémoire et en respectant fidèlement la réalité à représenter. C'est là que, par une fin d'après-midi du mois de janvier 1911, il m'a parlé de sa mort. J'ai transcrit ses paroles le soir même (MARTIN DU G., In memor., 1921, p. 575). J'ai expliqué comment les choses se sont passées jusqu'à présent, mais il se peut qu'ils se soient trompés en transcrivant ma réponse (CAMUS, Cas intéress., 1955, 7e tabl., p. 681).
Transcrire qqc. à qqn. Après les premières civilités, le dialogue suivant eut lieu entre nous, permettez-moi de vous le transcrire le plus brièvement possible (MUSSET, Lettres Dupuis Cotonet, 1836, p. 669).
P. anal., littér. Mettre par écrit des pensées, des idées, des impressions, des souvenirs. Synon. noter. Transcrire des paroles, des propos. Je ne compose pas; je transcris mes souvenirs tout comme ils viennent (GIDE, Si le grain, 1924, p. 384). L'Immaculée-Conception, le livre où Breton et Éluard ont transcrit leurs essais de simulation de la folie (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 376).
Au fig., au part. passé. Adapté, transposé, reproduit. Comme je parlais à Albertine du premier jour où je l'avais connue, elle me rappela (...) tout ce que je croyais (...) n'avoir été aperçu que de moi et que je retrouvais ainsi, transcrit en une version dont je ne soupçonnais pas l'existence, dans la pensée d'Albertine (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 875).
D. — MUSIQUE
1. Réécrire une partition ou une tablature au moyen d'une nouvelle notation. L'un des derviches va chercher deux longues flûtes (...) et un carnet (...) où, récemment, ils ont transcrit selon la notation occidentale le répertoire complet de leurs airs (GIDE, Journal, 1914, p. 414).
2. Adapter une composition musicale à un ou plusieurs instruments ou voix différents de ceux pour lesquels elle a été originellement écrite. Une suite de pièces pour piano à deux mains gauchement transcrites à quatre mains (ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1192). Grand trio pour (...) hautbois et cor anglais transcrit pour (...) violons et altos (PROD'HOMME, Symph. Beethoven, 1921, p. 26).
E. — BIOL. Inscrire un message génétique dans les molécules d'acide ribonucléique. Le texte nucléique du gène est tout d'abord transcrit, avec le même alphabet de quatre signes, en une autre espèce d'acide nucléique (Fr. JACOB, La Log. du vivant, 1970, p. 296).
Prononc. et Orth.:[], (il) transcrit [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1234 « reproduire un texte en le recopiant » (G 972, A. Moselle ds GDF. Compl.); b) 1765 « porter d'un livre comptable dans un autre » (Encyclop. t. 16); c) 1776 mus. (ROUSSEAU, Rousseau juge de Jean-Jacques, p. 174). Empr. au lat. transcribere « copier (un texte, un rôle, un registre) » (de trans « au-delà » et scribere « écrire »); l'a. m. fr. avait le subst. transcrit « copie », très vivant de la fin du XIIe au XVe s. (v. T.-L., GDF.), empr. au lat. médiév. transcriptum (1200 ds LATHAM), part. passé subst. de transcribere. Fréq. abs. littér.:400. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 616, b) 427; XXe s.: a) 536, b) 620.

transcrire [tʀɑ̃skʀiʀ] v. tr.
ÉTYM. 1234; du lat. transcribere, de trans-, et scribere (→ Écrire), d'après écrire.
1 Copier très exactement, en reportant sur un registre, sur une autre feuille. Copier, enregistrer. Dr. || Transcrire un acte, des contrats, des jugements (→ Détenteur, cit. 2; dispositif, cit. 1; greffier, cit. 1).Cour. || Mes manuscrits (cit. 5) qu'il m'a fallu transcrire quatre ou cinq fois. || Transcrire des notes, des souvenirs (→ Mémorandum, cit.; recension, cit. 2). || Transcrire certains passages d'un texte (→ Connaisseur, cit. 4; éclairer, cit. 11; maint, cit. 5), des scolies (1. Scolie, cit. 1).
1 En ce moment même, des refrains de ballades et des commencements de huitains me remontent en foule à la mémoire. Je feuillette le Grand Testament pour les y trouver, et je ne résiste pas à l'envie de vous en transcrire quelques-uns.
Jules Lemaître, Impressions de théâtre, Villon.
2 Vous vous occuperez, M. Paul et toi, de transcrire sur le registre d'entrées les cinq ou six affaires que nous avons pointées en déjeunant.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, VI, p. 46.
2 (Fin XIXe). Ling. Effectuer la transcription de… || Transcrire un texte grec en caractères latins. Translittérer.
3 Écrire (ce qui est oral). || Transcrire une interview, les paroles d'une bande sonore.
4 (V. 1570). Fig. || Transcrire fidèlement la réalité (→ Hermétisme, cit. 3). Absolt. || « Je ne transcris pas, je construis » (Robbe-Grillet, in G. L. L. F.).
3 Bref, dans l'œuvre littéraire comme dans l'œuvre pittoresque, il s'agit de transcrire, non le dehors sensible des êtres et des événements mais l'ensemble de leurs rapports et de leurs dépendances, c'est-à-dire leur logique.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 28.
5 (1823). Mus. Opérer la transcription d'une œuvre musicale. || Liszt a transcrit pour le piano des pièces d'orgue de Bach.
6 Biol. Inscrire dans les molécules d'ARN un « message » génétique. Transcription (5.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • transcrire — Transcrire. v. a. L s se prononce. Copier un escrit. Transcrivez moy ce cahier. j ay fait transcrire toutes ces lettres. cet autheur n a point d invention, il n y a rien de luy dans cet ouvrage, il a tout transcrit mot à mot d un tel autheur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • transcrire — Transcrire, et copier, Describere, Transcribere. Je l ay transcri de ton livre, A te descripsi …   Thresor de la langue françoyse

  • TRANSCRIRE — v. a. Copier un écrit. Transcrivez moi ce cahier. J ai fait transcrire toutes ses lettres. Il ne fait que transcrire ce qu il a lu dans les livres. Transcrire un contrat sur le registre des hypothèques. TRANSCRIT, ITE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • transcrire — (tran skri r ) v. a.    Il se conjugue comme écrire. 1°   Copier un écrit. •   Les rois étaient obligés par une loi expresse du Deutéronome à recevoir des mains des prêtres un de ces exemplaires si religieusement corrigés, afin qu ils le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRANSCRIRE — v. tr. Copier un écrit. Transcrivez moi ce cahier, j’ai transcrit exactement tout ce qui était sur ce manuscrit. Transcrire un contrat sur le registre des hypothèques. En termes de Musique, il signifie Noter de la musique pour un instrument autre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Transcrire — III гр., (avoir) P.p.: transcrit Переписывать Présent de l indicatif je transcris tu transcris il transcrit nous transcrivons vous transcrivez ils transcrivent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Translittération latine de l'hébreu — Transcription de l hébreu Exemple de transcription de ע par une apostrophe. La transcription de la langue hébraïque répond à la nature générale de toute transcription, quelle que soit la langue à transcrire. Bien comprendre cette nature, avant de …   Wikipédia en Français

  • Transcription de l'hébreu — Exemple de transcription de ע par une apostrophe. La transcription de la langue hébraïque répond à la nature générale de toute transcription, quelle que soit la langue à transcrire. Elle se distingue de la translittération, fondamentalement, et… …   Wikipédia en Français

  • transcription — [ trɑ̃skripsjɔ̃ ] n. f. • 1338; lat. transcriptio, de transcribere → transcrire 1 ♦ Action de transcrire; son résultat. ⇒ copie, enregistrement, report. Dr. fr. Transcription à l état civil. Transcription hypothécaire : « formalité consistant… …   Encyclopédie Universelle

  • retranscrire — [ r(ə)trɑ̃skrir ] v. tr. <conjug. : 39> • 1741; de re et transcrire ♦ Transcrire de nouveau. ⇒ recopier. ● retranscrire verbe transitif Transcrire de nouveau ; recopier. retranscrire v. tr. Transcrire de nouveau. ⇒RETRANSCRIRE, verbe trans …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.